Aliments gras healthy shutterstock 417496159 compresse

La diet cétogène

La diet Cétogène

Connaissez-vous ce régime alimentaire ?

Le principe est de consommé 50% de Lipide 30% de protéines et 20% de glucides.

Ça peut faire peur, parce qu’on se dit le gras ça fais grossir. Mais non, à vrai dire le gras ne fais pas plus grossir que les glucides ou les protéines. Ce qui compte c’est votre apport calorique journalier.

Histoire : le régime cétogène est l’alimentation traditionnel des Inuits et des Maasaï. Mais les pays latins comme la Grèce par exemple opte aussi pour ce régime (sans le faire exprès) surnommé le régime méditerranéen.

Ce régime est utilisé médicalement pour traiter l’épilepsie chez les enfants depuis les années 1920.

Il est également utilisé pour les patients atteint de cancer. Car les médecins se sont aperçus que le sucre nourri les cellules cancéreuses.

Comme quoi ce régime n’est pas récent et cela fais des années que nous savons que le gras est bon pour la santé.

  1. Comment ça marche ?

Le principe est relativement simple. Le foie va transformer les lipides en corps cétonique, à la suite de cette transformation, le corps va utiliser ces corps cétoniques comme source d’énergie principal. Le cerveau et le cœur vont être les premiers à être « nourri » par cette énergie, le reste ira dans les muscles et les organes.

  1. Quel est l’intérêt ?

Le régime cétogène est très intéressant pour la perte de poids. Eh oui c’est surprenant je sais mais je l’ai testé moi-même à plusieurs reprises et cela est très efficace pour perdre du gras.

Puisque le corps ne reçoit presque plus de glucide et beaucoup plus de lipide qu’auparavant il va utiliser moins de source d’énergie. Ex : un moulin tourne grâce à du vent, des grains et de l’eau, si je mets moins de grain pour pouvoir tourner à la même vitesse il faut ajouter plus de vent ou d’eau et donc en consommer plus pour continuer à faire tourner le moulin. C’est un peu le même principe pour le régime cétogène.

Votre corps va utiliser les graisses corporelles comme énergie.

Un autre intérêt est celui de se faire à manger, parce qu’avec ce régime on est obligé de calculer les glucides que l’on ingère. Donc on se fait à manger de bons petits plats fait maison ! Il existe des livres de cuisine avec uniquement des recettes cétogènes. Exemple : des cailles au fours ou un gâteau style Bounty.

Un dernier avantage et non des moindres vous pouvez manger en illimité (ou presque), mais il n’est pas nécessaire de s’affoler si vous avez mangé 200g de bacon.

  1. La répartition des macronutriments

Rappel : les macronutriments sont : les lipides (gras), les protéines (acides aminé) et les glucides (sucre).

 Une alimentation traditionnelle est répartie en général comme suit : glucide 60%, protéine 15% et lipide 25% vraiment à peu près, ça dépend de chacun.

Une diet cétogène est répartis comme suit : Lipide 50%, protéine 30% et glucide 20%. La dose maximale de glucide par jour est de 50g pour tout le monde. Donc les pourcentages sont à utiliser avec précaution.

Pour un individu de 100kg (c’est plus simple pour les calculs) qui doit manger 3000kcal par jour

  • 50g de glucide = 400kcal = 13%
  • 205g de lipide = 1845 kcal = 61%
  • 188g de protéine = 755kcal = 25%

Nous avons une répartition correcte pour un régime cétogène.

  1. Comment rentrer en cétose

La partie délicate commence. Pour faire ça correctement pour votre corps il faut y aller par étape. Comme pour une perte de poids. Prenez vos calories de maintient et commencez de semaine en semaine à réduire les glucides tout en augmentant vos lipides et vos protéines.

Attention : Ne faites pas ça du jour au lendemain ou votre corps va vous le faire payer, j’en ai fait les frais je vous assure, ne faites pas cette bêtise !

Passer en cétose en 1 mois est une bonne solution. Au bout d’un mois vous ne consommez plus que 50g de glucides par jour.

Les premiers jours de cétoses sont fatiguant, certaines personnes appelle ça la grippe cétogène. Personnellement je pense que c’est juste 4-5 jours un peu difficile durant lesquels le corps met en place tout ce qu’il faut pour pouvoir transformer et utiliser les corps cétoniques.

  1. Ça y’est vous êtes en cétose

C’est fait tout va bien vous mangez beaucoup de gras et beaucoup de protéines c’est top !

La contrainte de la cétose est qu’elle ne tolère AUCUN écart en glucide ! Si un jour durant 1 repas vous mangez trop de glucide il est possible de sortir de la cétose instantanément. Vous ne sentirez aucun effet mais votre foie va arrêter de produire des corps cétoniques et utilisera à nouveau les glucides comme source d’énergie.

Tout le travail en amont est fichu, c’est un peu dommage, surtout si la cause est une plâtré de pâtes.

  1. Les aliments

Tout les aliments gras et protéiné sont bons pour la cétose.

Avocat, toutes le huiles, les œufs, toutes les viandes, tous les poissons, les légumes (sauf les légumes un peu sucrés comme la carotte), le beurre, la crème fraiche, les fromages, la charcuterie, le bacon, le chocolat noir, le lait de vache. Vraiment tout ce qui est gras.

Les aliments à éviter : les fruits (préférez les fruits rouges et baies pauvre en sucre) le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre, les bonbons (évidemment), le sucre en poudre, les pâtisseries, les gâteaux, l’alcool, les sirops, les céréales.

C’est une liste non exhaustive. Vous trouverez pleins de recettes sur internet ou même des livres à la Fnac et autres.

  1. Sortir de la cétose

A moins que vous puissiez tenir ce régime une vie entière il va falloir en sortir. C’est simple c’est comme pour rentrer en cétose, il faut y allez crescendo. On diminue les lipides et vous intégrez un peu plus de glucide petit à petit. Ajouter un peu de fruit en plus, des pommes, bananes. Vous pouvez ajouter progressivement des féculents à vos repas.

Mais attention : ne sortez pas de la cétose comme des fou prêt à dévorer des kilos de glaces ou des frites avec un gros hamburger.

Avant de faire un régime cétogène parlez-en avec votre entourage parce que c’est un régime un peu contraignant comme vous avez pu le lire. En revanche il est bénéfique pour la santé. Parlez-en avec votre médecin également, même si, sachez que pas mal de médecin n’aiment pas trop ce type d’alimentation.

Si les rouages de l’alimentation vous intéressent je propose une demi-journée pour vous apprendre tout ce que vous devez savoir et devenir autonome dans la gestion de votre diet au quotidien. Ma formation nutrition

alimentation diet cetogène keto diet ketogenic