Pourquoi faire du squat !

Voici pourquoi faire du squat à la salle !

Le squat est un exercice merveilleux. Si vous avez un enfant en bas âge ou bien même s’il est grand aujourd’hui, rappelez-vous lorsque votre enfant était bébé et qu’il ramassait un objet au sol.

Il faisait un squat PAR-FAIT !

Une flexion de genoux, une flexion de hanche, un dos plat, les talons au sol enfin bref un mouvement à faire pâlir certain haltérophile.

  1. Première raison : la mobilité articulaire

Ce n’est pas très accrocheur comme titre c’est vrai. Mais lorsque vous voulez attraper un objet au sol ou bien des casseroles dans le placard du bas vous vous penchez vers l’avant avec le dos bieeeeeen arrondis, les talons qui se décollent du sol tout ça au risque de vous faire mal !

C’est parce que nous avons perdu en mobilité articulaire. Le fait de pratiquer le squat régulièrement entretient la mobilité des articulations.

Notre corps est notre premier moyen de locomotion, si vous restez assis toute la journée au bureau et que vous rentrez le soir pour vous asseoir dans le canapé puis vous lever pour vous asseoir à table pour finir par aller vous coucher… Vos articulations vont finir par se calcifier.

Et inévitablement vous aurez des douleurs. Vous voulez une solution ?

Un mot : bouger. Faites des balades, du jardinage, du sport, peu importe mais restez en activité le plus possible.

  1. La souplesse

Cet exercice permet également de conserver et même de développer sa souplesse musculaire. Du fait de sa grande amplitude il permet d’étirer les muscles de la partie inferieur du corps (également des lombaires et pleins d’autres).

Pour effectuer un beau squat comme un bébé, vous devez gagner en souplesse, faire des exercices d’assouplissement, pour exécuter un squat « profond » parfaitement.

  1. Il renforce tout le corps

Le squat sollicite 2/3 des muscles de notre corps soit environ 420 muscles. Je ne pourrais pas tous vous les citer ^^. Cependant nous pouvons penser qu’il ne sollicite uniquement la partie inferieur, que nenni, il sollicite également des muscles de la partie supérieur du corps.

Note : la partie supérieure du corps est la partie au-dessus du bassin et la partie inferieur du corps celle en dessous du bassin.

Donc en plus de travailler les quadriceps, les fessiers, l’ischio jambier, il va aussi solliciter les lombaires, les abdominaux, les fixateurs d’omoplates et j’en passe.

C’est exercice est à mes yeux indispensable pour tout travail de remise en forme.

Le fait de travailler autant de muscles est fatiguant mais est aussi très bénéfique pour la vie de tous les jours. Vous allez de plus en plus apprendre à vous baisser correctement, sans vous faire mal.

Vous allez également vous sentir plus fort. Monter des marches ne sera plus qu’une promenade de santé.

  1. Le squat augmente le taux de testostérone

Cette partie est surtout pour le gente masculine. Parce qu’il est vrai que dans les salles de sport que j’ai fréquenté, j’ai vu beaucoup de femmes faire du squat (parce que c’est un excellent exercice pour les fessiers) mais très peu d’homme.

Le squat est un exercice polyarticulaire, cela signifie que son mouvement sollicite à la fois plusieurs articulations, qui sont : hanches, genoux et chevilles.

Il a été scientifiquement prouvé que les exercices polyarticulaires augmentaient le niveau de testostérone. Sachant que la testostérone est une hormone de croissance, cela signifie que pratiquer du squat régulièrement, augmente vos gains musculaires. Et pas que les gains musculaires de la partie inferieur mais de l’ensemble de votre corps.

C’est pourquoi messieurs il est très important de faire du squat.

  1. Le squat brûle des calories

Pour avoir une belle silhouette athlétique il faut avoir des muscles volumineux et aussi un taux de masse grasse relativement bas. Pour perdre du gras, il faut premièrement être en déficit calorique mais aussi consommé les calories ingérées.

Le squat étant un exercice polyarticulaire sollicite comme dit précédemment beaucoup de muscles.

Les muscles, lors de la contraction, consomment des calories (chaleur). Ces calories sont consommées pour alimenter les cellules en énergie. Cette énergie est transformée en chaleur donc nous avons chaud et nous transpirons.

Le squat demande beaucoup d’énergie à notre corps et donc consomme beaucoup de calories.

C’est une raison supplémentaire de faire du squat à hauteur de 2-3 fois par semaine.

  1. Comment faire du squat

PAS DE SQUAT GUIDE. C’est une règle. Faire du squat guidé à la machine ne vous donnera pas tous les bénéfices cités dans les points 1, 2 et 3.

Puisque c’est une machine qui guide votre mouvement vous n’êtes pas libre, vous être contraint de suivre le mouvement imposé par la machine et tout l’intérêt est perdu.

Pour effectuer un beau squat voici quelques consignes :

  • Placez vos pied largeur bassin, la pointe de pied légèrement ouverte.
  • Faites comme si vous voulez vous asseoir, poussez le bassin légèrement vers l’arrière et ensuite fléchissez les genoux.
  • Garder le dos plat (le dos droit est un abus de langage puisque le dos n’est pas droit) et l’alignement de la nuque avec la colonne. Poussez les genoux vers l’extérieur.
  • Une fois que les cuisses sont parallèles au sol, serrez les fesses et les abdos pour remonter en position de départ.

Il est préférable de demander à un coach présent dans la salle de vérifier votre position et votre mouvement même si vous n’utilisez pas de charge additionnelle.