Réapprentissage alimentaire

Réapprendre à manger

Pour apprendre, il faut savoir désapprendre.

Personnellement je le fais très régulièrement, il ne faut pas rester sur ses acquis. Et savoir remettre en question ce qu’on a déjà appris.

En ce qui concerne l’alimentation c’est pareil. Nos parents nous ont transmis leur savoir-faire régionaux – en fonction de nos racines – mais malheureusement aujourd’hui la science nous prouve qu’il est important de savoir quel carburant est-ce qu’il faut mettre dans son corps. Et en général les cuisines de nos terroirs sont un peu trop (beaucoup trop) riches.

Connaître et apprendre à maitriser l’impact de notre alimentation est primordiale. Surtout avec l’industrie agroalimentaire qui nous poussent à bouffer de la m*rde (veuillez m’excusez). Néanmoins il faut dire la vérité et arrêter de faire semblant que tout va bien.

Non, pour moi l’heure est grave, les Français (je ne parlerai que du pays de la France parce que nous y sommes et qu’il n’y a pas d’intérêt à parler d’ailleurs) ne savent plus ce qu’ils mangent.

Nous sommes matraqués (sans exagération) de publicités - pour la plupart mensongères – de produits alimentaire de mauvaise qualités tant gustative que nutritionnel.

Parce qu’aujourd’hui nous mangeons pour le plaisir, c’est sur ce point que l’industrie joue. Avec des slogans qui parle du goût du produit, il y a même une marque qui s’appelle : GÜ c’est pour dire…

A la base nous mangeons pour nous nourrir et nourrir notre corps, lui donner ce dont il a besoin.

Croyez vous que notre corps a besoin de tonne de sucre pour vivre ?

La réponse est simple : non.

A-t-il besoin d’huile de palme ? D’exhausteurs de goût ? D’acidifiant ? De sel ajouté ? : non, non, non et non.

L’industrie ajoute des quantités effrayantes d’additifs nocifs pour notre santé et celle de nos enfants.

Prenez l’exemple de paquet de céréale pour le petit déjeuné. C’est littéralement bourré de sucres.

Donc beaucoup de sucre arrive dans le sang, c’est normal. De plus, ce sucre va être un sucre raffiné et augmente la rapidité d’arrivé dans le sang.

Après avoir ingéré ça, puisque les enfants ont un corps qui réagis très bien, il y a un pic d’insuline (hormone qui rétablis un niveau normal de sucre dans le sang). Après que l’insuline est fait son travail les enfants se retrouve en hypoglycémie dû à la forte dose d’insuline.

Et les enfants redemandent du sucre.

Rebelotte avec le 10 heures avec des barres chocolatés ou bonbons en tout genre qui auront le même effet sur la glycémie.

Rappelons que l’insuline abaisse le taux de sucre dans le sang, mais que fait elle de ce sucre ?

Réponse : elle le transforme en gras.

C’est pas génial ça pour perdre du poids. Encore moins pour nos enfants…

Mais ces produits en plus d’être les origines de certains problèmes de glycémie n’ont en générale aucun apport intéressant en termes de micronutriments : vitamines et minéraux.

A vrai dire ces produits sont du poison à l’état pur.

Et je vous parle uniquement de céréale pour le petit dej’ ainsi que de barre chocolaté. Je vous laisse imaginer le reste.

Premier reflexe

Le premier reflexe à avoir quand ont achète un produit en supermarché c’est de lire l’étiquette des ingrédients. S’il y a plus de 5 ingrédients c’est que vous êtes en présence d’un aliment transformé ou ultra transformé (AUT). C’est-à-dire que tout simplement l’industrie agroalimentaire a gentiment ajouté d’autres ingrédients pour toute sortes de raisons…

Analyser une étiquette d’ingrédient

L’ordre des ingrédients est régi par le pourcentage de matière présent dans le produit.

Exemple : eau, sucre, fraise, pomme, gomme de xanthane etc..

Dans cet hypothétique produit il y a du sucre qui a été ajouté mais en plus grande quantité que de fruit. En gros c’est de la m*rde.

Donc regardez bien l’ordre des ingrédients c’est important.

Lire une étiquette de valeur nutritionnelle

Cela devient intéressant.

Dans une étiquette de valeur nutritionnelle il y a 4 valeurs importantes :

  • Lipides (le gras)
  • Glucide (le sucre)
  • Protéine (acide aminé)
  • Sel

Dans un produit comme de la viande rouge il est normal de trouver de hautes valeurs en lipide et en protéine. Ce qui est moins normal c’est de constaté qu’il y a du sucre par exemple (c’est rare mais c’est pour donner un exemple).

Autre exemple, mais d’un AUT : un cordon d’une marque que l’on trouve en supermarché

Pour 100g

  • Lipide : 8.5g
  • Glucide : 14g
  • Protéine : 14g
  • Sel : 1.8g

Rien d’exceptionnel.

En revanche voici la liste des ingrédient (j’espère que vous avez du temps de libre) :

Filets de poulet 40 %, farine de blé, viande de dinde, eau, huile de tournesol, fromages, arômes, antioxydants : citrate de sodium, érythorbate de sodium, dextrose, sel, beurre, protéines de lait, amidons modifiés, poudre de blanc d'œuf, protéines et amidon de blé, fibres de blé, lactosérum, levure, sel de fonte : citrate de sodium, gélifiant : carraghénanes, épices, stabilisants : polyphosphates, conservateurs : nitrite de sodium, sorbate de potassium. Contient : blé, lait , œufs , céleri .

C’est hallucinant, je les ai comptés pour vous, il y a 25 ingrédients. Du grand délire

Voici la liste des additifs :

 E14xx (Amidons modifiés), E202 (Sorbate de potassium), E250 (Nitrite de sodium), E316 (Erythorbate de sodium), E331 (Citrates de sodium), E407 (Carraghénanes), E452 (Polyphosphates).

Il n’y a pas de mot. Et il s’agit uniquement d’un cordon bleu.

C’est ce que l’industrie agroalimentaire nous vend tous les jours dans les supermarchés.

Mon aide

Si vous en avez marre de manger des aliments nocifs pour votre santé j’ai créé une formation d’une demie journée dans laquelle vous allez apprendre ou réapprendre à manger.

Vous allez apprendre à connaître vos besoins journaliers. Comment les calculer. Comment manger mieux, tant en quantité qu’en qualité (nutritive).

Nous allons casser les mythes de la diététique : le cholestérol est bon pour la santé, le gras n’est pas votre ennemie pour perdre du poids.

Nous allons également apprendre qu’il faut un équilibre dans votre vie. Entre le travail, la famille, le sport, l’alimentation…

Cette formation est faite pour tout le monde.

Retrouvez le détail de la formation dans l'onglet : prestation

N’hésitez plus et contactez moi sur ma fiche contact